21 janv. 2009

La fièvre du Tricolore gagne Sutton!

Alain Bérubé
Le Guide, 21 janvier 2009Le «parrain» de l'exposition, Bob Fillion, en compagnie de Richard Mireault, président du Musée des communications et d'histoire de Sutton, le maire Kenneth Hill et Richard Leclerc, instigateur de l'exposition.
Photo: Alain Bérubé

Le Musée des communications et d'histoire de Sutton se transformera, jusqu'au 29 mars, en un véritable temple du hockey. Si on en croit la réaction positive des visiteurs lors du lancement de l'exposition «Les Canadiens passent par Sutton... en train!», ce vent de nostalgie soufflera avec force.

Le projet piloté par Richard Leclerc, un partisan de longue date de la «Sainte Flanelle», fait l'unanimité. Avec la ferveur qui entoure le 100e anniversaire des Canadiens de Montréal, cette exposition tombe en plein dans le mille.

«Lorsque j'ai su que les Canadiens faisaient escale à la gare frontière de Sutton, lors des voyages vers Boston, afin que le train se ravitaille en eau, ce fut pour moi un vrai déclic. Il a fallu faire bien des recherches, car les informations sur cette belle époque sont rares sur Internet», explique l'organisateur de l'événement, qui espère attirer d'autres anciens joueurs des Canadiens au cours des prochaines semaines.

Richard Mireault, président du musée, se rendait lui-même sur les quais de la gare afin d'approcher les Glorieux. Lors du lancement de l'exposition, vendredi dernier, il avouait retrouver son coeur d'enfant. «Cette exposition temporaire nous permet de partager plusieurs belles anecdotes, par le biais de photos, coupures de journaux, articles de tous genres et documents audio-visuels. Il y a même à l'extérieur un traîneau ayant appartenu à Lord Stanley (Note du blogueur : le 16 janvier seulement - merci à Paul Bienvenu, de Bromont). Cela permettra au grand public de redécouvrir notre musée, tout en évoquant de beaux moments de l'histoire des années 40 et 50 à Sutton», dit-il.La croisière s’amuse! Léo Lamoureux, Roger Léger et Glen Harmon entourent «Butch» Bouchard, le célèbre no 3 du Canadien. Vers 1946. Collection Émile Bouchard. Photo de Roger St-Jean.

Voyage dans le temps
Robert «Bob» Fillion, maintenant âgé de 89 ans - et détenteur de deux bagues de la Coupe Stanley - a les yeux brillants lorsqu'il visite l'exposition sur les Canadiens. Même la longueur du trajet entre Montréal et Boston ne venait pas à bout du bonheur qu'il avait à fraterniser avec ses coéquipiers. Les parties de cartes et les longues discussions tissaient de solides liens d'amitié. «On ne gagnait pas des millions comme les joueurs d'aujourd'hui, mais on avait quand même bien du fun!», aime-t-il relater.

Un documentaire, présenté lors de l'exposition, relate diverses histoires vécues à bord des trains par des joueurs tels Émile Bouchard, Gerry Plamondon, Elmer Lach et Bob Fillion. Ce dernier, qui parraine l'exposition, se montre ravi face à l'accueil des gens. François Dandenault, le père de Mathieu (qui joue actuellement pour les Canadiens), a collaboré à rassembler ces joueurs au musée Exporail de St-Constant, en décembre dernier.

«C'est impressionnant de voir comment les gens adorent les Canadiens. Je suis très heureux de participer à cette exposition», a déclaré M. Fillion, maintenant âgé de 89 ans et détenteur de deux bagues de la Coupe Stanley.

Pierre Bouchard, qui porte fièrement cinq bagues de la Coupe Stanley et fils d'Émile «Butch» Bouchard, a également assisté au lancement. «Les fans des Canadiens sont plus enthousiastes que jamais. Avec les festivités entourant le centenaire de l'équipe, l'exposition de Sutton tombe très bien», mentionne-t-il.Le maire de Sutton, Kenneth Hill, parle d'un très bon coup pour le musée et pour la communauté de Sutton. «Cela permet de faire connaître notre beau musée à un public encore plus large. Je tiens à saluer l'excellent travail accompli par MM. Leclerc et Mireault, ainsi que toute l'équipe de bénévoles qui ont supporté leurs efforts», dit-il.

On peut admirer cette exposition jusqu'au 29 mars les samedis et dimanches, de 13h à 18h, au 30-A, rue Principale Sud à Sutton. Les profits serviront à la mise sur pied d'autres expositions, dont celle sur Jehane Benoit, animatrice et chroniqueuse culinaire ayant demeuré à Sutton.

Photo de Pierre Bouchard, Richard Leclerc et Bob Fillion : Andréanne Larouche

Aucun commentaire:

Publier un commentaire