18 janv. 2009

Ici et là

Émilie Folie-Boivin
Le Devoir, Édition du vendredi 16 janvier 2009Bob Fillion posant fièrement devant le traîneau de Lord Stanley, prêté pour la journée d'ouverture officielle, le 16 janvier, par Paul Bienvenu, collectionneur de Bromont.
Photo : Richard Leclerc

La fièvre du hockey - Le Musée des communications et d'histoire de Sutton offre aux amateurs des anecdotes sur le hockey dans les années 40, à l'époque où les Canadiens passaient par la ville en train. Seules six équipes composaient la Ligue nationale de hockey et le train, avec ses fameux passagers du Tricolore, s'arrêtait à la gare de Sutton pour faire le plein d'eau nécessaire au fonctionnement des locomotives à vapeur. L'expo regorge de témoignages et de photos d'époque, où on peut voir les joueurs se jouer des tours. Il paraît que notre Rocket et Émile «Butch» Bouchard ne donnaient pas leur place en matière de pitreries. À voir jusqu'au 29 mars. 450 538-2883.

«Butch» Bouchard, le vrai
Voilà l'occasion de confirmer ou d'infirmer les dires du musée de Sutton puisque nul autre qu'Émile «Butch» Bouchard fait gré de sa présence à l'Économusée du Fier Monde de Montréal ce dimanche, dès 13h30. Souvenirs, poignée de main, séance d'autographes, photos, toute la journée est consacrée à ce défenseur, gagnant de quatre coupes Stanley. Après lui avoir échangé quelques mots, l'hommage se poursuit dans la salle d'exposition où des objets tirés de la collection personnelle du célèbre joueur trônent aux côtés du chandail du premier Match des étoiles en 1947. Jusqu'au 8 mars. www.ecomusee.qc.ca. Richard Leclerc en visite à l'exposition Bienvenue chez Butch Bouchard, en compagnie du grand numéro 3 et de son épouse, Marie-Claire.
Photo : Andréanne Larouche

Complément d'information

En cette semaine du match des Étoiles 2009, saviez-vous qu'Émile « Butch » Bouchard a participé au tout premier match des Étoiles (début de la classique annuelle) le 13 octobre 1947 à Toronto? Il y a 61 ans, en tant que membre de la 1re équipe d'étoiles.

Émile Bouchard est donc le seul membre du CH toujours vivant à avoir participé à ce match historique. (Bill Durnan, Ken Reardon et Maurice Richard faisaient aussi partie de la première équipe d'étoiles de 1946-47; le CH ne comptait aucun joueur sur la 2e équipe d'étoiles cette année-là). En fait, le seul autre survivant de cette équipe mémorable est Milt Schmidt des Bruins, lui aussi membre de la 1re équipe d'étoiles de 1947 et dont le chandail no 15 a été retiré à Boston.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire