14 avr. 2012

Le grand numéro 3, Émile «Butch» Bouchard, s'éteint à l'âge de 92 ans

Photo prise par mon fils Julien lors du tournage du film 
réalisé au musée Exporail, dans le wagon qui transportait 
les Canadiens à l'époque où ils voyageaient en train et 
qu'ils passaient par Sutton pour se rendre à Boston.
Émile Bouchard est décédé. Tranquille, dans son sommeil. Toutes mes condoléances à son épouse Marie-Claire, Émile fils, Jean, Michel, Pierre et Susan et tous ses petits-enfants.

Pierre et Émile, deux grands gagnants de la 
Coupe Stanley, au Musée de Sutton. 
Photo : Alain Bérubé.
J'ai connu Émile, à qui je voue une grande admiration, quand j'ai réalisé le film Les Canadiens passent par Sutton en train. Même confiné à son fauteuil roulant, j'ai reconnu en lui le grand capitaine qu'il fut avec les Glorieux. Un géant. Je l'ai revu à quelques reprises, grâce à ses fils Jean et Pierre, avec qui j'entretiens une belle amitié. Je suis fier d'avoir participé, notamment avec Jean, à la lutte pour le retrait du chandail numéro 3, maintenant installé parmi parmi ceux des autres héros de la Sainte-Flanelle, honneur qu'il avait nettement mérité et qui lui avait refusé trop longtemps. Salut Émile!

À noter qu'une partie de l'exposition et le documentaire Les Canadiens passent par Sutton en train, mettant en vedette Émile Bouchard, sont toujours présentés au musée, dans le Salon Maurice-Richard.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire