11 févr. 2009

Un second souffle pour le Musée des communications et d'histoire de Sutton

Par Alain Bérubé
Le Guide, cahier spécial Il fait bon vivre à Sutton!
Le mercredi 11 février 2009Richard Leclerc et Richard Mireault sont très fiers du rayonnement que connaît actuellement le Musée des communications et d'histoire de Sutton.
Photo : Alain Bérubé

Le Musée des communications et d'histoire de Sutton bénéficie actuellement d'une visibilité accrue. L'exposition actuelle sur les Canadiens de Montréal permet à bien des gens de redécouvrir cette institution, fondée en 1963 par M. Edmund Ebert.

Situé dans la cours du manoir Bilings, le musée est abrité par une ancienne écurie, transformée par M. Ebert en un musée axé sur ses deux passions, soit l'histoire et les télécommunications. L'impressionnante collection a été cédée il y a dix ans, soit peu après la mort de son fondateur, à la Ville de Sutton.

Au rez-de-chaussée, les visiteurs peuvent admirer quelques instruments utilisés par les agriculteurs au cours des deux derniers siècles. Dans une salle connexe, on évoque les premiers outils de communications, soit les diligences, le service de poste, le chemin de fer et le télégraphe. Le premier étage regorge quant à lui d'outils de communication (plus de 400!) de toutes les époques, jusqu'à la fin des années 60 : téléphones, caméras, projecteurs, téléviseurs noir et blanc, gramophones, etc.

«Je suis très heureux de constater ce regain d'intérêt pour le musée, car il y a ici plusieurs belles pages de l'histoire de Sutton», résume le président Richard Mireault.

Ce dernier souligne que deux expositions thématiques sont déjà en chantier pour les prochains mois. « La prochaine exposition sera consacrée à l'auteure et chroniqueuse culinaire Jehane Benoît, qui a vécu longtemps à Sutton. Par la suite, nous célébrerons le 50e anniversaire de Ski Sutton. Et on a plusieurs idées pour l'avenir», souligne-t-il.
Photo : Andréanne Larouche

La fièvre du Tricolore
Plusieurs médias, depuis l'ouverture de l'exposition «Les Canadiens passent par Sutton... en train!» le 10 janvier dernier, se sont intéressés au musée. Le responsable de cet événement, Richard Leclerc, entend profiter de cette vague de sympathie.

«C'est un départ prometteur, bien qu'on aimerait accueillir encore plus de gens. Mais un de nos buts, soit faire rayonner davantage le musée, est déjà atteint», souligne-t-il.

M. Leclerc invite chaleureusement le grand public à découvrir cette exposition sur le Tricolore, qui coïncide bien avec le centenaire du club. Plusieurs photos et artéfacts (chandails, bâtons de hockey, etc.), ainsi que des vidéos - dont un tourné avec d'anciens joueurs des Canadiens, à St-Constant - pimentent cette exposition qui honore ce grand club de hockey.

«Notre voyage dans le temps plaît énormément aux visiteurs, dont plusieurs viennent de l'extérieur de la région. On a donné à notre exposition un aspect éducatif, qui pourrait intéresser par exemple les écoles. Si la demande est suffisante, nous songeons même à la prolonger au-delà du 29 mars», indique Richard Leclerc.

L'exposition sur les Canadiens est ouverte au public les samedis et dimanches, de 13 h à 18 h. Le musée est situré au 30, rue Principale Sud à Sutton. Information : 450 538-3222 ou www.museesutton.com.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire